TROISIÈME BIENNALE INTERNATIONALE D’AUTUN
Au cœur de Arts Sacrés Contemporains
 

 

25 artistes – 14 nationalités 
+ de 100 œuvres exposées – 12 lieux
Du 16 juillet au 1er août 2021
Tous les jours de 11h à 19h
Tout public
www.biennale-autun.com

La Biennale internationale des Arts Sacrés Contemporains d’Autun se déroulera du 16 juillet au 1er août 2021. Pour cette 3ème édition, 25 artistes internationaux sont invités à prendre possession de 12 lieux emblématiques de la ville, témoins d’un patrimoine culturel prestigieux, au cœur de la Bourgogne. Plus de 100 œuvres pluridisciplinaires y seront exposées, reflets d’une vision hétéroclite et universelle du sacré. Porté par des femmes et des hommes aux nationalités, confessions et disciplines différentes, ce parcours visuel et sensoriel à travers la ville d’Autun, questionnera le grand public sur son rapport à l’autre, à soi, au spirituel… bien au-delà des croyances.

Une programmation qui célèbre les arts sacrés du monde entier
14 nationalités – + de 100 œuvres exposées – 12 lieux 

Des artistes de renommée internationale comme Carolyn Carlson, Bahia Shehab, Shirin Neshat, Surabhi Saraf, Didier Ben Loulou, Marko Pogacnik… venus du Canada, d’Égypte, des États-Unis, d’Inde, d’Iran, d’Israël, du Liban, du Portugal, de Slovénie, de Tunisie, de France, pour se représenter en live et partager avec le public.

Des œuvres de toutes formes : arts plastiques, peinture, sculpture, land-art, photographie, vidéo, danse, musique, chant, s’adressant à tous les publics.

Des lieux insolites du riche patrimoine autunois : une ancienne prison panoptique, des chapelles, des jardins et le Palais épiscopal.

Une balade culturelle entre chapelles et jardins à laquelle se conjugueront des occasions de rencontres privilégiées avec les artistes, des ateliers participatifs, des concerts, des spectacles…

« Parce-que le sacré est plus que jamais une question d’actualité, la biennale d’Autun repose sur la conjugaison subtile entre des œuvres d’art contemporaines (art plastique, land-art, photographie, graffiti…), des spectacles vivants (danse, chant, musique, performances…), des lieux insolites (entre chapelles et jardins) et des rencontres avec les artistes présents tout au long des 17 jours d’exposition. »
—  Jérôme Lequime, initiateur de la biennale d’Autun.


Des résidences exclusives et une soirée d’ouverture inédite
Pendant 17 jours, des artistes du monde entier se succèderont dans la ville d’Autun dont la street-artiste libano-égyptienne Bahia Shehab qui réalisera une œuvre en pleine rue ainsi que le sculpteur slovène Marko Pogacnik qui fera naître trois créations dans le jardin du cloître Saint-Nazaire. Mais également deux concerts exceptionnels gratuits, en plein air de Waed Bouhassoun. Pour ouvrir la biennale, la compagnie Carolyn Carlson dansera en plein cœur de la cathédrale Saint-Lazare.

Pour télécharger le dossier de presse
https://www.biennale-autun.com/espace-presse
 

À propos de la biennale d’Autun
Portée par des passionnés, amoureux d’art contemporain, de patrimoine, de dialogue entre les cultures, et animée par un constant souci d’exigence, la biennale internationale d’Autun des Arts Sacrés Contemporains signe, en 2021, sa troisième édition. Fort du succès de ses deux précédentes éditions en 2017 et 2019, qui ont vu se produire des artistes de grande renommée tels que la plasticienne et poète Etel Adnan, le plasticien Rachid Koraïchi ou encore l’artiste vidéaste américain Bill Viola, la biennale entend, cette année encore, outre son ambition de donner à voir et entendre un sacré aux dimensions universelles, rester fidèle à son désir de « désacraliser » une certaine idée du sacré.
www.biennale-autun.com